Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
annetadame

annetadame

Après avoir partagé dans ce blog ses états d'âme durant la phase d'attente de parution de son livre, l'auteure nous raconte à présent avec dérision l'étape suivante : celle de la promotion !

Publié le par Anne Dejardin
Ziva

Ziva

C’est l’histoire d’une promotion. Non pas que je sois promue, non, je suis plutôt désignée volontaire pour promouvoir mon livre qui est en prévente aujourd’hui.

J’ai bien reçu par mail un plan détaillé qui comporte huit directives pas moins. J’en ai pris connaissance hier soir, malgré un torticolis qui m’avait conduite chez l’ostéo qui m’avait fermement recommandé de me tenir loin de mon ordinateur pendant au moins deux jours. Mais qu’est-ce que l’avis d’un soignant à côté de la vie d’un livre, si courte, que je ne me sentais pas le cœur de perdre deux précieux jours à buller au lieu de le défendre, puisque la prévente était lancée ?

En quoi consiste la prévente ? - Je n’en ai aucune idée. En quoi est-il important que « des connaissances » aillent télécharger le e-book et laissent plus tard après lecture un commentaire ou à défaut plein d’étoiles ? - Pas plus. On me conseille toutefois de leur préciser d’éviter les cinq étoiles… qui pourraient sembler louche.

Je m’étonne : pour ma part, lorsqu’il s’agit de me décider sur un e-book dont je ne connais rien, même pas l’auteur, à moins de cinq étoiles, je ne clique pas… Mais j’imagine qu’Anaelle sait ce qu’elle fait. Ce qu’elle ne sait pas, par contre, c’est comment je me sens face au document joint qu’elle a négligemment glissé dans le mail qu’elle m’a envoyé. A-t-elle seulement trente ans, cette petite ? Charmante du reste, au téléphone, excellent contact, ni trop ni trop peu, physique à l’avenant, sa photo en noir et blanc sur Facebook me fait penser à Ziva, en mieux si c’est possible, au NCIS, Gibbs et compagnie, rêvons un peu, évadons-nous surtout…

A sa décharge, je suis bien certaine qu’elle n’imagine pas un instant comment je me suis sentie en ouvrant ce document joint, Anaelle, avec son visage d’ange. Alors voilà comment ça a fait dans ma tête, puis dans mon corps, au niveau de mon cou rigidifié par la douleur, et enfin sur mon épiderme… exactement comme sur quelqu’un qui se serait retrouvé aux commandes d’une fusée de la Nasa en partance pour l’espace et qui serait non pas content de mettre les voiles mais au contraire chargé de comprendre en 20 secondes, avec bien sûr dans les oreilles le tic-tac envahissant d’une minuterie où les chiffres rouges iraient décroissants, emprisonnant ainsi le regard, au lieu de le laisser consulter la vaste étendue du tableau de bord truffé de cadrans, le fonctionnement d’une navette spatiale pour stopper la programmation de son départ, alors même qu’il n’a pas le permis de conduire.

Contacter les blogueurs, je lis, blogueurs, déjà j’ignore comment on écrit ce mot issu d’un terme étranger, étrange, blogueurs, blagueurs, non ce n’est pas une blague… Il est bien écrit contacter les blogueurs donc, être visible sur Facebook, alimenter son propre blog, leur offrir le téléchargement du livre pour obtenir en échange une critique… dans un délai d’un mois ! Alors qu’ils sont assaillis de demandes de ce type ! N’est-ce pas plutôt s’assurer d’en recevoir une déplorable ? Bonjour, j’ai écrit un livre en autoédition sur le thème de la fin de mon activité professionnelle et le temps libre qui en découle, vous ne voudriez pas le lire et écrire une petite critique pas trop critique justement. Ce n’est pas un peu tenter le diable ça, demander un truc pareil à quelqu’un qui tuerait pour disposer d’un quart d’heure supplémentaire, de seulement quinze minutes disponibles en plus de ses 24h habituelles ?  

Se trouve jointe aussi une liste des sites de ces blogueurs qui lisent et critiquent les auteurs, même les autoédités. Il y en a une trentaine au moins ! Il faut sélectionner ceux qui se trouvent dans la mouvance de mon livre… Comment ? Mais aucun site ne l’est. Enfin voyons, Anaelle, il faut s’adapter à ses clients ! Je veux dire à moi. Tous les sites proposés sont tenus par des trentenaires pour les plus vieux d’entre eux, oui ceux-là-mêmes qui jonglent avec les commandes du tableau de bord, liker, page Facebook, profil, partager, invitation à aimer, … Alors au lieu de m’occuper de la prévente de mon livre, toute « plus du tout trentenaire » que je suis, j’ai un moyen infaillible, un moyen de dinosaure certes, pour me retrouver très vite « at the right place at the right time », moi aussi je baragouine l’anglais : je prends un stylo, je me cherche un cahier, un beau, un cartonné qui gardera ses pages sans qu’elles s’écornent même à l’usage, un tout neuf, oui une prévente le vaut bien, je l’ouvre, plaisir intense de l’instant où sur la  première page j’écris : c’est l’histoire d’une prévente…

« Ce que la chenille appelle la fin du monde, le sage l’appelle le papillon. »

Commenter cet article

Je commande le livre

Articles récents

ON EN PARLE

"Pour les adeptes de l'auto-édition dérision !!!" Lectures Familiales

 

"Une bonne dose d'humour dynamise ce récit de vie. Dès le départ, on sent que l'auteure maîtrise bien le jeu de l'écriture. C'est très plaisant et on imagine facilement ce récit à l'oral devant un public" The eden of books

 

"J'ai aimé l'originalité de l'écriture, son énergie, sa fantaisie, la beauté des images et des descriptions (...) Sans oublier les pages d'autoanalyse où j'ai retrouvé des notations de comportements universels d'une grande finesse. Bravo à toi, Anne !" Lire la suite

 

"Avec son nouveau livre, l'auteure "d'une vie normale" vous replonge dans le torrent de la vie. partez avec elle dans l'eau vive, dans les remous, les cascades, l'eau paisible... Laissez-vous emporter par son esprit virevoltant regardant sa vie en face, mais aussi la vôtre, qui s'écoule irrésistiblement vers la mer où se destinent toutes les vies."

 

"J'ai lu ce livre d'une traite, beaucoup de fraîcheur, de sensibilité, d'humour et on s'y trouve aussi souvent qu'on est au seuil de la retraite. merci à l'auteure, ce sont des pages qui font du bien."

 

"Un livre très personnel écrit avec beaucoup de poésie et d'humour. La musique d'une partie de vie avec ses fausses notes, ses rythmes et ses accords."

 

Plus d'avis par ici

 

Hébergé par Overblog